Rencontres

Les rencontres me permettent de citer tous ceux qui, pour la plupart artistes, m’ont appris, soutenu et secondé dans mon désir de création.

Une grande famille en quelque sorte, dans laquelle chacun apporte à l’autre ce qui lui manque.

A tous, MERCI.

Étienne Martin

Sculpteur, enseignant au Beaux Arts de paris.

Mon premier professeur de sculpture. J’ai fréquenté son atelier pendant 3 années.

Généreux et attentif, m’a appris à aller à l’essentiel.

Kazuyoshi Nozaki.

Sculpteur, enseignant à Kyoto Geijitsudaigaku.

Un homme simple et profond.

Généreux, toujours disponible, ouvert et simple, avec un sens aigu de la beauté des formes.

Je ne le remercierai jamais assez pour tout ce qu’il a pu m’apporter.

Francois Geissmann

Plasticien, enseignant à l’école des Beaux Arts de Dijon. Nous nous sommes rencontrés au Japon, où nous avons exposé ensemble.

Actuellement nos travaillons à un projet commun.

Paul Flury

Nous avons partagé le même atelier à La Courneuve durant les années 1980.Nous ne sommes jamais perdu de vue ensuite bien qu’ayant suivi des chemins différents. Il est le créateur des ateliers Paul Flury à Montreuil.

La vie ne dissous pas l’amitié.

lienhttps://www.facebook.com/AteliersPaulFlury/

Daniel Avisse

Serrurier, nous avons travaillé une quinzaine d’année ensemble. Il m’appris le métier, la rigueur, le goût de travail bien fait.

Bien que séparés, j’ai toujours l’impression qu’il est encore à coté de moi.

Un vrai Compagnon avec tout ce qu’il y a de noble dans le sens de ce mot.

Aboubakar Fofana

Mon voisin à Aubervilliers.

Artiste passionné par la teinture à l’indigo, ou comment, grâce à une technique ancestrale réunir par la beauté l’Afrique , l’Asie et l’Europe. Auteur d’une exposition sur l’écriture africaine qui m’avait beaucoup impressionné, c’est vraiment un artiste au delà des frontières.

Les volutes bleues indigo d’Aboubakar Fofana | The Artisans

Alain Cazalis

Graveur, ancien enseignant à Duperré, nous sommes rencontrés à la Cité Internationale des Arts de Paris. Alain pratique et transmet à tous sa passion comme un art de vivre à part entière.

Une amitié de quarante ans.

Lien

lampe verre Bertille Hurard

Bertille Hurard

Artiste verrier, elle a été ma collaboratrice pour de nombreuses réalisations.

Bien qu’éloignés, nous sommes restés amis et nous nous revoyons avec plaisir.


Réglages

lien facebook

grand kakemono

André Durand

Rencontré dans son moulin à papier de Brousse.

Totalement dévoué à la préservation de techniques traditionnelles transmises depuis des générations dans sa propre famille.

Ouvert à toute nouvelle expérience,toujours à l’écoute, a permis par son savoir-faire de réaliser le grand kakemono de « papier rouillé « 

Lienhttps://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwizza3U5q_tAhUITRUIHZzyDUEQFjAAegQIARAD&url=https%3A%2F%2Fwww.moulinapapier.com%2F&usg=AOvVaw1pFgkZxsHkQ08jaxpV5RGe

Guy Rogés

Photographe,rencontré à Versailles. Depuis des années , photographie mon travail avec beaucoup de patience et de sensibilité.

photo Guy Rogès paravent Guy Novelli

lienhttp://www.guyroges.com/oeuvres_artistes.htm

Nicole Barondeau

Artiste Verrier, partage depuis 2018 l’atelier de Lodéve.

Grâce à ses grandes connaissances techniques nous avons pu réaliser les verres des dés et de la tour de Babel, non sans en casser quelques uns.

Toujours tournée vers de nouvelles recherches, c’est un honneur pour moi de l’accueillir à l’atelier.

http://www.n-barondeau.com/

Marc Bouchacourt

Graveur, peintre,et adepte du tir à l’arc Japonais. Mon voisin depuis 2018. Un ami pour échanger chaque jour.

Toujours disponible, bienveillant, prêt à aider et soutenir les personnes qu’il apprécie.

Plus réaliste que moi-mème, il est toujours de bon conseil.

http://www.marc-bouchacourt.com

Dominique Timsit

Archéo-potiére.

Les premières cuissons primitives avancent bien malgré des contraintes «modernes».

De cuisson en cuisson , elle me fait découvrir l’univers de la terre cuite et son caractère universel.

Oriane Eskenazi

La créatrice du site. Je la recommande à tous ceux qui comme moi, sont d’une génération dépassée par la technologie internet, et désirent néanmoins communiquer avec les outils actuels.

Une aide indispensable.